C’est la rentrée ! SevenFriday livre pour l’occasion deux nouvelles montres : la très attendue série M (M1-1 et M2-1) et l’inattendue P3-3. Les finitions sont toujours aussi impressionnantes.

Sevenfriday P3-3

La P3/3 est la petite dernière de la série P Industrial Engines (lire mon fabuleux post sur la P2-1).

Montre-Sevenfriday-P3-3

Le généreux boîtier de 47 mm de la montre SevenFriday P3-3 est en acier traité PVD gris. La carrure est ornée d’une bande caoutchouc blanc.

Les 11 parties du cadran avec les disques, les aiguilles, l’ajourage et le jeu des différentes textures donnent une profondeur intéressante à la montre. Le blanc, de gris et les touches oranges se marient superbement.

Sevenfriday-M1-1-et-P3-3-watch

A 7 heures, une jolie vue sur le balancier spiral du mouvement Miyota 82S7. J’entends déjà les puristes se plaindre qu’il ne s’agit pas d’un mouvement ETA. La réputation de ce mouvement n’est pourtant pas à faire, il s’agit d’un véritable « tracteur » qui ne nécessite que peu ‘entretien avec une solidité à toute épreuve.

Le disque à 9 heures est une fonction 24 heures (vous sauriez ainsi s’il est 9 heures ou 21 heures s’il vous prenait l’envie de gambader du côté du cercle polaire).

A 5 heures, se tient le disque des secondes.

Montres-Sevenfriday-P3-3-et-M1-1

Le bracelet en caoutchouc est solide et suffisamment épais.

Montres-Sevenfriday-P3-3

caseback-Sevenfriday-P3-03

Un seul regret : la glace anti-reflets est minérale. On aurait préféré une glace saphir moins sensible aux rayures mais, à ce prix, on ne va point chipoter.

Le prix : environ 800 € HT. C’est beau, différent, solide, bien fini, on fonce !

Sevenfriday M1-1

La nouvelle montre Sevenfriday série M annoncée en juin est passée du statut de prototype à celui pièce en vente dans toutes les bonnes crèmeries.

 Sevenfriday-M1-1

La M1-1 adopte le boîtier des série P mais prend toute son identité au niveau de son cadran. De construction pyramidale dont le relief est saisissant, le cadran voit l’assemblage de 3 disques au lieu des aiguilles de la série P. La lecture de l’heure est ainsi totalement différente. Le disque extérieur indique les heures, celui du milieu les minutes et le disque central les secondes.

Sevenfriday-M1-1-et-P3-3-watches

Le boîtier en acier (47 x 47.6mm) présente une finition polie et polie-satinée. Le cadran affiche une alternance de 10 pièces avec des finitions brossées ou satinées. Le mouvement est un Miyota 8215 emboîté de manière à trouver la couronne à gauche.

On peut s’interroger sur ce choix : obligation pour rendre possible le sens de lecture de l’heure ou volonté d’éviter que la couronne ne gêne les mouvements de la main gauche ? Quoiqu’il en soit, cette spécificité ajoute à la singularité de la montre.

Le fait qu’elle ne présente pas de complications spéciales nécessitant des corrections régulières  n’en fait pas un défaut, bien au contraire. La glace est, encore une fois, minérale. On aurait également souhaité un bracelet (cuir) plus épais mais force est de constater que les fans de la marque ont pris pour habitude de se faire confectionner des bracelets personnalisés et il y a fort à parier que je fasse de même.

montre-Sevenfriday-M1-1 Montres-Sevenfriday-M1-1-et-P3-3 caseback-Sevenfriday-M1-01

Le prix : environ 1000 € HT. C’est nouveau, c’est beau, on craque ! Pour terminer, voici une petite vidéo des tocantes avec une impression sur un poignet de 16,5 cm pour calmer les réticences relatives à la taille du boîtier. N’oubliez pas que l’absence de cornes change tout.

Le site : www.sevenfriday.com