La Salon Mondial de l’Horlogerie et de la Bijouterie de Bâle (Baselworld 2012) se tient du 08 au 15 mars 2012.

Pas moins de 1 800 exposants ont répondu présent au rendez-vous incontournable de l’horlogerie. Invité, je me suis fixé comme objectif une visite éclaire de deux jours. Court mais intense avec de belles découvertes à la clé.

Voici la première partie du fruit de mes pérégrinations dans les immenses halls de Baselworld 2012.

Zoom sur 4 marques en particulier : Romain Jerome, De Bethune, MB&F, HYT et Linde Werdelin.

RJ – Romain Jerome

Culture Geek

Les Space Invaders sont de retour avec cinq nouvelles séries (bleu, rouge, vert, violet et jaune) limitées à 8 exemplaires chacune. Ludiques, elles n’en sont pas moins des pièces façonnées avec précision. Les cadrans sont constitués de trois niveaux de matrices pixellisées et microbillées, les space invaders sont conçus pièce par pièce et appliqués à la main.

Montre Space Invaders Colours Romain Jerome

Fort du partenariat signé avec Taito, l’éditeur des Space Invaders, Romain Jerome s’est rapproché de Namco pour la création d’une montre à l’image du héros emblématique de l’éditeur de jeux vidéos. Indice : ce personnage rond et jaune a bercé le début des années 80 et répond au doux nom japonais de  パックマン. S’il m’a été donné de voir le garde-temps, celle-ci ne sera dévoilée que prochainement.

En octobre 2011, Romain Jerome annonçait la future création d’une montre faite du métal de la Delorean, voiture culte du film Retour vers le Futur (lire l’article). Le prototype est très prometteur.

DNA-Titanic

Une nouvelle série vient agrémentée la collection DNA-Titanic, dont les lunettes sont fabriquées à partir d’un alliage d’acier prélevé sur l’authentique épave du titanic et de celui fourni par le chantier naval où fut construit le paquebot.

La Steampunk Chrono, montre rétro futuriste au boîtier  imposant de 50 mm, est dépourvue de cadran et emprunte le style du navire et de sa machinerie : compteurs, hélice à 6 heures, aiguilles en forme d’ancre.

Romain Jerome Steampunk Chrono Baselworld 2012

Tattoo-DNA

Les montres de la collection Tattoo-DNA sont confiées aux aiguilles expertes du tatoueur Mo Coppoletta. Celui-ci n’assure plus seulement le graphisme des bracelets mais également celui des cadrans. Avec les années, le cuir du bracelet vieillit, le tatouage évolue, donnant à la montre un caractère unique, une histoire propre, gravée dans la peau.

RJ-Romain Jerome Tattoo-DNA Baselworld 2012

De Bethune

La manufacture horlogère de haut-vol présente trois montres d’exception (dans l’ordre : DB27 Titan Hawk, DB25s Jewelry, DB28ST).

De Bethune DB 27 Titan Hawk

Le quantième central (date) est entouré d’un anneau des heures et des minutes.

De Bethune DB 25S Jewelry

La lune de la DB25S ci-dessus est constituée de 44 diamants et de 44 saphirs bleus.

DB 28 ST De Bethune

Tour des heures en argent sterling pur, tourbillon en silicium/titane (le plus léger du marché).

MB&F

Une visite chez MB&F s’impose ne serait-ce que pour admirer la Legacy Machine et les Horological Machines.

mb f HM3

mb f HM4 Razzle Dazzle

mb f Legacy Machine 1

Si la prochaine machine sera révélée à l’automne, une nouveauté le jour d’ici-là avec une complication inédite.
On notera la nouvelle peau de la HM4 Thunderbolt, revêtue d’or rose et de titane. La HM4 RT (pour Rose Titanium) a été produite en série limitée de 18 exemplaires.

mb f HM4 Or Rose

HYT (Hydro Mechanical Horologists)

La H1 justifie pleinement le déplacement à Baselworld. Premier garde-temps de la nouvelle marque de montres créée par Vincent Perriard, cette fabuleuse machine est la rencontre entre la clepsydre et la mécanique horlogère contemporaine.

L’heure est indiquée par un fluide actionné par un mouvement mécanique composé de pistons et soufflets. HYT n’a pas fini de nous étonner et n’en est qu’aux prémices des possibilités offertes par cette technologie : miniaturisation des pièces, ajout de complications poussées par le même procédé, nouvelles couleurs des fluides, etc.

HYT H1 watch

HYT H1 montre

HYT H1 collection

Linde Werdelin

La marque Danoise présente sa nouvelle montre de plongée : Oktopus II.

Fidèle à son positionnement, la marque propose une montre analogique de haute-qualité dont il est possible d’associer des instruments numériques pour la pratique sportive (la plongée sous-marine en l’occurrence) sous la forme d’un boîtier amovible à placer sur le boîtier. L’Oktopus II Double Date est dotée d’un boîtier titane en cinq parties étanche à 300 mètres et d’un mouvement automatique Dubois Depraz calibre 14580 proposant une réserve de marche de 40 à 44 heures.

 Oktopus II Linde Werdelin watchLinde Werdelin Oktopus IIOktopus II Linde Werdelin