Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual

Montre-Jaeger-LeCoultre-Master-Ultra-Thin-Perpetual

La dernière née des Master Ultra Thin de Jaeger-LeCoultre est aussi le premier quantième perpétuel (QP, pour les intimes) de la collection. Elégante, et épurée, la montre s’offre le luxe d’attirer le regard tout en conservant une grande sobriété. Bienvenue à la Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual.

Ce nouveau calibre extra-plat adopte ainsi une complication recherchée et particulièrement complexe à mettre en oeuvre dans une épaisseur aussi fine tout en délivrant au mieux un calendrier perpétuel complet sur le cadran.

Le calendrier perpétuel se lit dans les 3 compteurs. Le jour de la semaine est visible à 9 heures, le quantième (définition du quantième) est à 3 heures, le mois siège à 6 heures.

Les phases de lune  s’affichent à 12 heures. Enfin, les quatre chiffres de l’année se lisent dans son guichet à 7 heures sur le cadran.

Côté boîtier, le diamètre s’acclimatera volontiers aux poignets fins puisqu’il s’agit d’un petit 39 mm. Cornes effilées, la finesse de la lunette laisse toute sa place au cadran. Détail important dans le cadre d’une montre ultra-plate : l’épaisseur. Jaeger-LeCoultre a réussi a intégrer le quantième perpétuel de son calibre 868 dans un boîtier de 9,2 millimètres d’épaisseur. Le fond du boîtier est évidemment doté d’une glace saphir pour admirer le segment de masse en or 22 carats et autres décorations du mouvement.

Master Ultra Thin Perpetual Jaeger-LeCoultre

Le réglage de la montre est particulièrement aisé grâce à un unique correcteur sur le coté du boîtier permettant d’une pression de faire avancer le quantième perpétuel d’une journée. Tous les changements nécessaires pour rester en règle par rapport au calendrier grégorien sont évidemment automatiques : années bissextiles, mois de 28, 30 ou 31 jours, tout est « compris dans le forfait ».

A moins d’un changement d’axe de rotation de la terre, une inversion des pôles ou autres coquetteries dans les 122 prochaines années, les phases de lune seront également fidèles à la réalité.

Il existe en horlogerie une « zone de la mort », un moment de la journée où il n’est pas recommandé de régler sa montre  au risque de devoir passer la case révision chez l’horloger.

Ainsi, juste au-dessus du centre du cadran, une petite fenêtre se colore en rouge à mesure que le soir se profile. Et oui, vil coquin, tu n’as tout de même pas envie de déranger les rouages déjà engagés dans les changements qui interviennent à minuit sur le cadran, n’est-ce pas ?

le mouvement automatique de 336 pièces, 46 rubis et 4.72 m,m de hauteur, délivre une réserve de marche de 38 heures dans un boîtier étanche à 5 atm.

3 déclinaisons de la montre Master Ultra Thin Perpetual sont disponibles :

  • Boitier or rose 18 carats avec cadran coquille d’oeuf (prix : environ 24 350 €)
  • Boîtier or gris 18 carats avec cadran grainé
  • Boîtier acier avec cadran argenté soleillé (prix : environ 15 500 €).

 

 

Créateur de Montres-Passion.fr, Serial blogueur, spécialiste en stratégie digitale officiant dans le milieu de l’horlogerie à Genève.
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail


TAGS:

2 Commentaires

  1. Denis dit :

    bof, apres tout, ce n’est n’est que du metal et on paie pour l’or et le travail que cela a donné mais en fait la montre par elle-même ne vaut presque rien si on pense que ce n’est que du metal poli, or plaqué quelques rubis de plus ( faux ) puisque c’EST DU PLASCTIC DURCI ET NON DU VRAI RUBIS ( PIERRE PRECIEUSE )

Laissez un commentaire