Les imprimantes 3D se démocratisent et tendent à être de plus en plus utilisées par des petites sociétés, des indépendants et des particuliers.

La marque RvnDSGN innove en lançant la première montre fabriquée à l’aide d’une imprimante 3D. Les concepteurs ont eu recours à l’un des matériaux les plus novateurs utilisés dans l’impression 3D : le titane.

RvnDSGN-watch-3d-printing

Chaque montre rvnDSGN est ainsi réalisée « à la main » et une à une, aux Etats-Unis. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, chaque boîtier est unique car le procédé FLS utilisé (Frittage Sélectif par Laser) donne une finition différente à chaque pièce. Le matériau de base se présente sous forme de poudre et est fusionnée en couches par l’action d’un laser, sans aucun liquide.

Le seul inconvénient de ce procédé est une finition poreuse qui peut parfois être grossière, aussi, on peut imaginer que les boîtiers sont retravaillés après l’opération de frittage.

Boitiers-RvnDSGN-impression-3D

montre-RvnDSGN-impression-3D

Unique regret, les boîtiers embarquent un mouvement ETA 980.106, 7 rubis, heure, minute, seconde … Quartz 🙁

Les bracelets de 20 mm de large en nubuck sont fabriqués aux Etats-Unis.

Le prix : 599.99 $

RvnDSGN ouvre une nouvelle voie dans la conception des boîtiers et il y a fort à parier que cette technique de fabrication va faire fleurir de nouvelles marques.

En savoir plus : www.rvndsgn.com

watch-RvnDSGN-3d-printing

RvnDSGN-impression-3D