A l’issue de sept années de développement, De Bethune présente à Baselworld sa DB29 Maxichrono Tourbillon.

Dans un soucis de lisibilité et d’esthétisme, De Bethune a choisi d’indiquer les différentes fonctions du chronographe à l’aide de 5 aiguilles regroupées au centre du cadran, sans les compteurs habituels dispersés çà et là.

Les aiguilles adoptent donc des designs différents selon leur fonction et parcourent les niveaux courbés du cadran argenté. Hormis celle de l’indicateur des minutes, toutes les aiguilles sont en acier poli à la main et bleui à la flamme.

Au centre, le compteur des heures (24 puis 12h), puis le compteur des minutes, et, en périphérie, les secondes.

Le boîtier en or rose 5N mesure 46 mm de diamètre pour une épaisseur de 11.7 mm. Les cornes sont en forme d’ogives.

La couronne à 3h est un bouton monopoussoir avec deux positions de réglage.

Un discret bouton poussoir à 4h permet d’ouvrir le double fond et d’admirer le tourbillon qui a la pudeur et la classe de n’être visible que par le propriétaire de la montre.

Montre-De-Bethune-DB29-Maxichrono-Tourbillon

Le calibre DB2039, mouvement mécanique à remontage manuel, offre une réserve de marche de 5 jours. Il offre une excellente précision notamment grâce à son tourbillon 30 secondes en silicium/titane qui ne pèse que 0.18 grammes pour 63 composants.

Enfin, cette montre fût également l’occasion de déposer un nouveau brevet sur l’embrayage absolu De Bethune. Pour faire simple, il corrige les défauts habituels des mécanismes, réduisant les frottements qui perturbe la bonne marche grâce à 3 types d’embrayage.